Publications Scientifiques

[ Article ] EFFETS DE DIFFÉRENTES FUMURES SUR LA CROISSANCE DE ARTEMISIA ANNUA L. (ASTERACEAE) ET QUANTIFICATION DE SA TENEUR EN ARTÉMISININE.

Date de soumission: 10-01-2017
Année de Publication: 2014
Entité/Laboratoire Laboratoire d'Ecologie Appliquée (LEA)
Document type : Article
Discipline(s) : Sciences Environnement &Ecologie
Titre EFFETS DE DIFFÉRENTES FUMURES SUR LA CROISSANCE DE ARTEMISIA ANNUA L. (ASTERACEAE) ET QUANTIFICATION DE SA TENEUR EN ARTÉMISININE.
Auteurs HOUEHOUME GANSE SÈNAKPON HIPPOLYTE [1], DJEGO Gaudence Julien [2], GBAGUIDI FERNAND [3], AVODE DOSSOU GILBERT [4], AMINOU Taofiki [5],
Journal: REV. CAMES - Sciences de la vie, de la terre et agronomie
Catégorie Journal: Africaine
Impact factor: 0
Volume Journal: 2
DOI:
Resume Artemisia annua est une plante d’origine chinoise, riche en artémisinine, réputée efficace contre le paludisme. En vue de sa domiciliation et la production des formes galéniques au Bénin, la dynamique de croissance, la production de biomasse feuille et la teneur en artémisinine en fonction de quatre substrats (sable, urée, bouse de vache et crotte de porc) ont été déterminées. Le dispositif expérimental utilisé est le bloc de Fisher à quatre répétitions. Hauteur, diamètre au collet, nombre et longueur des feuilles et teneur en artémisinine ont été les variables mesurées. La biomasse et la hauteur moyennes obtenues avec la bouse de vache sont respectivement de 78,13 ± 0,98 g/plant et de 33,8 ± 0,60 cm ; avec la crotte de porc, de 86,75 ± 02,50 g/plant et de 32,5 ± 0,95 cm ; avec la fumure minérale, de 32,87 ± 0,45 g/plant et de 26,1 ± 0,87 cm et avec le témoin, de 18,25 ± 0,82 g/plant et de 25,2 ± 0,51 cm. Une analyse de variance a indiqué au seuil de 5%, que les fumures organiques (bouse de vache et crotte de porc) sont meilleures à celle minérale, du point de vue croissance et production de biomasse feuille. La teneur en artémisinine quantifiée sans prédérivatisation par RMN 1H, avant, pendant et après floraison a montré une forte variation du taux d’artémisinine au cours du stade physiologique de la plante, ainsi qu’une teneur élevée pendant la floraison. Le test d’homogénéité des variances a dégagé au seuil de 5%, une corrélation positive entre la teneur en artémisinine et les substrats urée et bouse de vache. Ces derniers peuvent donc être privilégiés pour la culture de l’espèce.
Mots clés Artemisia annua, artémisinine, biomasse, fumures, plantation, Résonance Magnétique Nucléaire Proton (RMN 1H)
Pages 56 - 62
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (44)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (72)
  • Ecole Normale Supérieure (23)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (834)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (45)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (789)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1376)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1613)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (136)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (748)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (16)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (68)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (61)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (191)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 908 )
  • Homme (