Publications Scientifiques

[ Article ] Effet des castrations sanglante et non sanglante sur les performances de croissance des caprins mâles Djallonké dans l’Arrondissement de Sékou au Sud-Bénin

Date de soumission: 10-01-2017
Année de Publication: 2012
Entité/Laboratoire Laboratoire de Recherche en Biologie Appliquée (LARBA)
Document type : Article
Discipline(s) : Productions Animales & Zootechnie
Titre Effet des castrations sanglante et non sanglante sur les performances de croissance des caprins mâles Djallonké dans l’Arrondissement de Sékou au Sud-Bénin
Auteurs KOUTINHOUIN G. BENOÎT [1], YOUSSAO ABDOU KARIM ISSAKA [1], TOUGAN P. ULBAD [1], AHOUANDJINOU Félicien [2],
Journal: Bulletin de la Recherche Agronomique du Bénin (BRAB)
Catégorie Journal: Nationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 4
DOI:
Resume L’effet de la castration sanglante et de la castration non sanglante sur les performances de croissance des caprins mâles Djallonké a été étudié durant 12 semaines afin de déterminer la méthode de castration susceptible d’améliorer les performances de croissance des caprins de race naine au Bénin. Ainsi, 66 boucs âgés de 4 à 6 mois, de poids vif moyen de 5,83 ± 0,15 kg, ont été répartis en 3 lots comme suit : le lot 1 (lot témoin) constitué de boucs non castrés ; le lot 2 constitué de boucs castrés par la méthode sanglante au bistouri ; le lot 3 constitué des boucs castrés par la méthode non sanglante à l’aide de la pince de Burdizzo. Pendant les 10 premières semaines après castration, le poids des animaux a évolué graduellement sans différence significative entre les animaux des trois lots (P˃0,05). De la 11ème à la 12ème semaine, le poids des boucs castrés à la pince de Burdizzo était similaire au poids des animaux castrés au bistouri et significativement plus élevé que celui des mâles non castrés (P<0,05). De la 1ère à la 8ème semaine d’engraissement, les gains moyens quotidiens obtenus sur les boucs ayant subi la castration sanglante et non sanglante étaient similaires mais significativement plus élevés que ceux enregistrés chez les boucs entiers (P< 0,001). De la 9ème jusqu’à la 12ème semaine, le gain moyen quotidien des boucs ayant subi la castration non sanglante a été significativement plus élevé que ceux enregistrés chez les boucs ayant subi la castration sanglante (P<0,01) et les boucs entiers (P<0,001). La castration non sanglante se révèle être la mieux indiquée pour améliorer les performances de croissance des caprins mâles de race Djallonké.
Mots clés croissance, caprin Djallonké, castration, gain moyen quotidien, Bénin.
Pages 1 - 6
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (47)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (81)
  • Ecole Normale Supérieure (24)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (873)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (54)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (866)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1425)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1734)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (143)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (786)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (19)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (72)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (72)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (192)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut National Médico Sanitaire ( INMeS) (0)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 994 )
  • Homme (