Publications Scientifiques

[ Article ] Perception locale du phénomène de la toxicité ferreuse et stratégies de lutte au sud-bénin (Afrique de l’ouest)

Date de soumission: 13-11-2016
Année de Publication: 2015
Entité/Laboratoire Laboratoire de Biomathématiques et d'Estimations Forestières (LABEF)
Document type : Article
Discipline(s) : Agriculture & Agronomie
Titre Perception locale du phénomène de la toxicité ferreuse et stratégies de lutte au sud-bénin (Afrique de l’ouest)
Auteurs Gbeto Dansou Jean [1], AMADJI LUCIEN GUILLAUME [1], GLELE KAKAÏ A. ROMAIN LUCAS [2], VISSOH VINASSÉHO PIERRE [3],
Journal: Science de la vie, de la terre et agronomie - CAMES
Catégorie Journal: Africaine
Impact factor: 0
Volume Journal: 3
DOI:
Resume La présente étude a évalué les perceptions locales de la toxicité ferreuse au niveau du bas-fond rizicole. A l’aide d’un questionnaire administré aux exploitants du bas-fond d’Awokpa au Sud-Bénin, des données qualitatives et quantitatives relatives aux perceptions de la toxicité ferreuse et sur les conditions actuelles de la mise en valeur du site ont été collectées. Les perceptions des populations d’Awokpa de la toxicité ferreuse se résument aux résultats de l’effet de l’eau sur du fer contenu dans le sol (38,5%), de l’accumulation de l’eau (38%), du soleil sur le fer dans l’eau (3%), du fer ruisselé de l’amont (2%)et 19% des producteurs qui n’arrivent pas à l’expliquer. Les anciens producteurs de riz pour la consommation et les jeunes producteurs de semences perçoivent la toxicité ferreuse comme étant l’effet du fer ruisselé de l’amont et qui sous l’effet du soleil donne la toxicité ferreuse. Par contre, pour les jeunes producteurs de riz de consommation, elle est l’effet de l’accumulation de l’eau. Les anciens producteurs de semence la perçoivent comme le résultat de l’effet de l’accumulation de l’eau sur du fer contenu dans le sol. En outre, il ressort qu’il n’y a pas une différence significative au seuil de 5% entre les rendements en riz paddy des parcelles victimes ou non de la toxicité ferreuse à cause du drainage que subissent les parcelles infestées. L’utilisation raisonnée des engrais pourraient être préconisées pour l’atténuation de la toxicité ferreuse.
Mots clés Toxicité ferreuse, Perception locale, Bas-fond, Bénin
Pages 47 - 54
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (44)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (72)
  • Ecole Normale Supérieure (23)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (835)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (45)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (789)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1376)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1613)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (136)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (748)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (16)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (68)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (61)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (191)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 908 )
  • Homme (