Publications Scientifiques

[ Article ] Effet du probiotique «kpètè-kpètè» sur la survie et la croissance des larves Clarias gariepinus (Poisson chat, clariidae) élevées en bacs hors sol

Date de soumission: 20-02-2017
Année de Publication: 2014
Entité/Laboratoire Laboratoire de Recherche Avicole et de Zoo-Economie (LRAZE)
Document type : Article
Discipline(s) : Productions Animales & Zootechnie
Titre Effet du probiotique «kpètè-kpètè» sur la survie et la croissance des larves Clarias gariepinus (Poisson chat, clariidae) élevées en bacs hors sol
Auteurs GNIKPO Aristide [1], ADANDEDJAN Delphine [2], D'ALMEIDA Arsène F. [3], HOUESSOU A AUDREY [4], Fagbemi mohamed [5], SOUDE Espoir [6], OSSE O. Judicael [7], HOUNDONOUGBO M. FRÉDÉRIC [8], KAYODE A. PIERRE POLYCARPE [9], CHRYSOSTOME CHRISTOPHE ACHILLE A. MAHUSSI [10], CODJIA JEAN TIMOTHE CLAUDE [11], CHIKOU ANTOINE [12],
Journal: Les Cahiers du CBRST
Catégorie Journal: Nationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 2014
DOI:
Resume Dans le but d’améliorer l’élevage larvaire des poissons en réduisant les mortalités et en augmentant la croissance, une étude comparée des performances de survie et de croissance des larves de Clarias gariepinus a été réalisée à partir d’un ingrédient alimentaire de type probiotique. Les larves sont nourries aux nauplii d’Artemia les cinq premiers jours puis sevrées à partir de deux types d’aliments : un aliment <<Coppens sans probiotique>> et un second aliment <<Coppens avec probiotique>>. Le dispositif expérimental estconstitué de six bacs hors sol de dimensions 48 x 28 x 32 cm. L’expérience a duré 25 jours et réalisée en trois répétitions. Les résultats montrent que le poids moyen individuel le plus élevé est enregistré avec le traitement au probiotique (0,06 ± 0,01g) et le plus faible avec les larves nourries au Coppens sans probiotique (0,04 ± 0,01g). Le taux de survie est de 43,2% pour le traitement au probiotique et de 40,54% pour le lot nourri au Coppens sans probiotique. Le taux de croissance spécifique est plus élevé chez les larves nourries au Coppens avec probiotique (16,3%) que chez les larves nourries au Coppens sans probiotique (15,4%). L’utilisation du probiotique dans l’élevage larvaire de C gariepinus pourrait donc être bénéfique dans l’alimentation des larves.
Mots clés Clarias gariepinus, Croissance larvaire, Probiotique
Pages 26 - 43
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (45)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (72)
  • Ecole Normale Supérieure (23)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (843)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (47)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (792)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1379)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1616)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (136)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (749)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (16)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (68)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (62)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (191)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 912 )
  • Homme (