Publications Scientifiques

[ Article ] Les aspects épidémiologiques et cliniques du paludisme grave chez les enfants de moins de 5 ans : cas d’une zone lacustre et d’une zone urbaine et périurbaine au Bénin en 2008

Date de soumission: 23-02-2017
Année de Publication: 2010
Entité/Laboratoire Laboratoire de Parasitologie Mycologie (LPM)
Document type : Article
Discipline(s) : Médecine de Laboratoire & Technologie Médicale
Titre Les aspects épidémiologiques et cliniques du paludisme grave chez les enfants de moins de 5 ans : cas d’une zone lacustre et d’une zone urbaine et périurbaine au Bénin en 2008
Auteurs OGOUYEMI-HOUNTO AURORE BERTILLE [1],
Journal: Rev Cames 2010, 11 : 31-35.
Catégorie Journal: Africaine
Impact factor: 0
Volume Journal: 11
DOI:
Resume Objectif : étudier les aspects épidémiologiques et cliniques du paludisme grave dans deux zones de paludisme stable : une à transmission permanente et l’autre à recrudescence saisonnière. Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude transversale, descriptive et analytique réalisée de septembre 2007 à Juin 2008, dans deux zones épidémiologiques du Bénin : La commune de Sô-Ava (zone lacustre) et la zone sanitaire Djidja, Abomey, Agbangnizoun (zone DAA urbaine et péri urbaine) chez les enfants de moins de 5 ans. L’échantillonnage a été fait par recrutement successif. Résultats : Le faible niveau d’instruction, la pauvreté, le manque d’hygiène, l’automédication, le retard aux soins favorisent la survenue du paludisme grave dans les deux zones. L’incidence du paludisme grave est plus élevée en zone DAA qu’en zone lacustre (45,5% contre 23,4%). Cet incidence est plus élevé chez les enfants de 1 à 4 ans dans les deux zones mais en zone DAA, les enfants de moins d’un an sont aussi exposés. Sur le lac tous les enfants dorment sous moustiquaire contre 80% en zone DAA. Les parasitémies élevées sont plus observées chez les enfants en zone lacustre (68,9%) qu’en zone DAA (41,3%). Les signes cliniques de danger sont plus marqués en zone urbaine. Conclusion : l’épidémiologie et la clinique du paludisme grave diffèrent selon qu’on se situe dans une zone de transmission permanente ou à recrudescence saisonnière. Ce qui suggère une diversifi cation des actions de lutte en fonction des régions
Mots clés paludisme grave - Plasmodium falciparum - zone lacustre - zone urbaine et péri urbaine
Pages 31 - 35
Fichier

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (44)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (72)
  • Ecole Normale Supérieure (23)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (837)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (47)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (790)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1379)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1614)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (136)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (749)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (16)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (68)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (61)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (191)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 911 )
  • Homme (