Publications Scientifiques

[ Article ] « Carl Peters et l’Afrique orientale allemande. Entre mythe, littérature coloniale et prussianisme »

Date de soumission: 12-03-2017
Année de Publication: 2007
Entité/Laboratoire Ecole doctorale pluridisciplinaires de la FLASH
Document type : Article
Discipline(s) : Littérature
Titre « Carl Peters et l’Afrique orientale allemande. Entre mythe, littérature coloniale et prussianisme »
Auteurs KPAO SARE MINSI CONSTANT [1],
Journal: Vingtième Siècle. Revue d’histoire. Presses de Sciences Po, Paris
Catégorie Journal: Internationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 94
DOI:
Resume Le prussianisme qui peut être défini comme l’exaltation de la Prusse et de la « prussianité » (Preußentum) recherche la prééminence mondiale de la Prusse et fait l’éloge des grands prussiens. Ma thèse de doctorat a montré que les auteurs de littérature coloniale allemande à caractère apologétique se sont appuyés sur l’œuvre de Carl PETERS pour présenter la Prusse comme un Etat qui affiche un dynamisme conquérant. Cet article s’interroge sur les objectifs que poursuivent ces auteurs lorsqu’ils font allusion à la Prusse en parlant d’un colonialiste non prussien comme Carl Peters. Il ressort de notre analyse que les auteurs n’ont pas trouvé des qualités de prussien à PETERS à toutes les époques. Les auteurs de la l’époque wilhelminienne, véritables adeptes d’un « esprit prussien traditionnel », se sont appuyés sur l’exaltation de vertus telles que la discipline et la subordination pour refuser de voir en Peters un vrai Prussien. Ils pensaient déjà que la puissance de la Prusse vient de ce qu’elle est une société dite du libertas oboedientiae, discipline fondée sur le concept de la « liberté intériorisée » (Freiheit im Gehorsam), comme le formule plus tard Oswald Spengler, le théoricien le plus connu du prussianisme. En revanche, à partir de la République de Weimar, son instrumentalisation littéraire valorise le prussianisme dans des sens différents. Les auteurs se conforment aux interprétations néoprussianistes dont l’ambition était de refuser toute forme de passivité vis-à-vis des institutions de la République. Enfin, les auteurs écrivant après 1933 ont utilisé le discours prussianiste pour justifier militarisme et « espace vital ».
Mots clés Carl Peters - littérature allemande - prussianisme - espace vital
Pages 149 - 165
Fichier

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (47)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (81)
  • Ecole Normale Supérieure (24)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (877)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (57)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (889)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1429)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1743)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (143)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (787)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (19)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (72)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (72)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (192)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut National Médico Sanitaire ( INMeS) (0)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 994 )
  • Homme (