Publications Scientifiques

[ Article ] ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES ET DIAGNOSTIQUES DU RETRECISSEMENT DE L’URETRE MASCULIN AU CENTRE NATIONAL HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE HUBERT KOUTOUKOU MAGA DE COTONOU

Date de soumission: 03-05-2017
Année de Publication: 2015
Entité/Laboratoire Unité d'Urologie (UU)
Document type : Article
Discipline(s) : Urologie & Néphrologie
Titre ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES ET DIAGNOSTIQUES DU RETRECISSEMENT DE L’URETRE MASCULIN AU CENTRE NATIONAL HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE HUBERT KOUTOUKOU MAGA DE COTONOU
Auteurs HOUNNASSO PRINCE PASCAL [1], TORE SANNI R. [2], AVAKOUDJO JOSUÉ DEJINNIN GEORGES [3], YEVI DODJI MAGLOIRE INÈS [4], NATCHAGANDE GILLES [5], AGOUNKPE M. M. [5], PARE A. [7], HODONOU FRED [8], GANDAHO Isidore K [9], HODONOU KPADÉ ZANNOU RENÉ [10], AKPO CESAR [11],
Journal: URO-ANDRO
Catégorie Journal: Internationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 1
DOI:
Resume But : Peu de travaux se sont intéressés à l’étude du rétrécissement de l’urètre à Cotonou. Le but de ce travail était de décrire ses aspects épidémiologiques et diagnostiques. Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive qui s’est déroulée dans le service d’urologie du centre national hospitalier et universitaire Hubert Koutoukou Maga de Cotonou entre le 1er Janvier 2005 et le 31 Décembre 2010. Nous avons colligé tous les dossiers médicaux des patients chez qui le diagnostic de rétrécissement urétral était retenu. Résultats : La prévalence hospitalière était de 11,3%. L’âge moyen des patients était de 44,4 ± 12,7 ans. L’étiologie du rétrécissement était surtout infectieuse (44,3%). Le délai moyen de consultation était de 15,5 mois. La dysurie (48,1%) et la rétention vésicale complète (35,9%) étaient les principaux motifs de consultation. L’urétrocystographie rétrograde avec clichés mictionnels était le principal examen réalisé à visée diagnostique (93 cas). Chez 73,6%, le rétrécissement était situé uniquement sur l’urètre antérieur avec comme siège électif, l’urètre bulbo-périnéal (63,2%). Il était unique chez 84,9% et court dans 77,4% des cas. Sa longueur moyenne était de 2,1 ± 1,3 cm. La fonction rénale était altérée chez 18,1%. L’uroculture était positive chez 35,1% (n = 33) et Escherichia coli (17 cas) était le principal germe retrouvé. Conclusion : Le rétrécissement de l’urètre masculin reste l’apanage de l’adulte jeune. Sa principale étiologie est infectieuse et l’urètre antérieur représente son siège de prédilection.
Mots clés rétrécissement de l’urètre – urétrites – dysurie – gangue périurétrale – UCRM
Pages 162 - 165
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (21)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (43)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (45)
  • Ecole Doctorale Pluridisciplinaire <<Espaces, Culture et Développement>> (0)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (73)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (88)
  • Ecole Normale Supérieure (35)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (1127)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (116)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (1382)
  • Faculté des Lettres, Langues, Arts et Communications (FLLAC) (0)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1947)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (2344)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (191)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (1083)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (70)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (76)
  • Institut de Géographie de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement (IGATE) (0)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (124)
  • Institut National de l'Eau (INE) (28)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (241)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (11)
  • Institut National Médico Sanitaire ( INMeS) (0)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (84)

Publications par sexe

  • Femme( 1411 )
  • Homme (