Publications Scientifiques

[ Article ] Repercussions des danses traditionnelles beéninoises (Zinli, Tchinkounme` et Akonhoun) sur la musculature lombopelvienne

Date de soumission: 08-05-2017
Année de Publication: 2012
Entité/Laboratoire Unité de Rééducation et de Réadaptation fonctionnelle (URRF)
Document type : Article
Discipline(s) : Orthopédie, Rééducation & médécine sportive
Titre Repercussions des danses traditionnelles beéninoises (Zinli, Tchinkounme` et Akonhoun) sur la musculature lombopelvienne
Auteurs KPADONOU GODONOU TOUSSAINT [1], AWEDE BONAVENTURE L. SÉVERIN [2], ALAGNIDE HOUNTONDJI ETIENNE [3], NIAMA NATTA DIDIER [4], HOUNGBEDJI M. GERMAIN [5], AHOSSI H. [6],
Journal: Journal de réadaptation médicale
Catégorie Journal: Internationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 32
DOI: /10.1016/j.jrm.2012.09.001
Resume Les effets des danses sur les muscles sont variables. Objectif. De´terminer les re´percussions de la pratique de trois danses traditionnelles be´ninoises similaires (Zinli, Tchinkounme` et Akonhoun) sur la musculature lombopelvienne. Me´thode. Il s’agit d’une e´tude prospective, transversale, caste ´moin, descriptive et analytique. Un appariement des te´moins a e´te´ fait selon l’aˆge, le sexe, l’indice de masse corporelle et la situation matrimoniale des danseurs. Re´sultats. Les sujets sont aˆge´s de 26,16  6,82 ans. Leur indice de masse corporelle (IMC) a e´te´ de 23,56  4,96 kg/m2. La fre´quence mensuelle de pratique des danses a e´te´ de 10,16  5,80 et l’anciennete ´ dans la pratique de 11,30  8,45 ans. Une plus grande hypoextensibilite ´ de l’iliopsoas a e´te´ retrouve´e chez les pratiquants de ces danses traditionnelles (p = 8,105) alors que leur muscle droit de la cuisse, les ischio-jambiers et le tenseur du fascia-lata ont pre´sente´ une extensibilite´ normale. Ils ont pre´sente´ une pare´sie au niveau des muscles droit de la cuisse, ischio-jambiers, grand et moyen glute´al et tenseur du fascia-lata et de´veloppe´ une meilleure force dans les abdominaux (p = 0,0001) et les paraverte´braux (p = 0,0043). Par ailleurs, une endurance accrue est observe´e au niveau des paraverte ´braux (p = 9,10–5). Conclusion. Les danses traditionnelles be´ninoises (Zinli, Tchinkounme` et Akonhoun) ont entraıˆne´ des modifications variables tant be´ne´fiques que de´le´te`res sur la musculature lombopelvienne des pratiquants.
Mots clés Danses traditionnelles béninoises, Répercussions, Muscles, Tronc et membres pelviens
Pages 108 - 113
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (0)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (0)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (0)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (0)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (0)
  • Ecole Normale Supérieure (0)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (0)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (0)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (0)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (0)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (0)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (0)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (0)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (0)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (0)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (0)
  • Institut National de l'Eau (INE) (0)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (0)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (0)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (0)

Publications par sexe

  • Femme( 0 )
  • Homme ( 0 )

Publications Globales

  • Total publications(0)