Publications Scientifiques

[ Article ] Hyperthyroïdies au Bénin : Profil clinique, paraclinique et évolutif (A propos de 314 cas).

Date de soumission: 03-02-2018
Année de Publication: 2016
Entité/Laboratoire Unité de Médécine Interne (UMI)
Document type : Article
Discipline(s) : Endocrinologie, Métabolisme & Nutrition
Titre Hyperthyroïdies au Bénin : Profil clinique, paraclinique et évolutif (A propos de 314 cas).
Auteurs WANVOEGBE FINANGNON ARMAND [1], AGBODANDE KOUESSI ANTHELME [2], CODJO LEOPOLD [3], AMOUSSOU-GUENOU Daniel [4],
Journal: Annales de l’Université de Parakou, Série « Sciences de la santé »
Catégorie Journal: Nationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 6
DOI:
Resume Introduction : Les hyperthyroïdies présentent une variété clinique et évolutive, en fonction de leurs nombreux mécanismes étiopathogéniques. Objectif : Décrire le profil clinique, paraclinique et évolutif des hyperthyroïdies au Bénin. Méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective transversale, descriptive et multicentrique sur une période de 22 mois (Décembre 2010 à Septembre 2011) chez des patients suivis pour hyperthyroïdie à Cotonou et à Porto-Novo. Résultats : L’âge moyen de notre population d’étude était de 40,2 ans +/- 12,5 ans. Le plus jeune avait 7 ans et le plus âgé avait 72 ans. Les femmes étaient majoritaires avec une sex-ratio de 0,13 soit 9 femmes pour 1 homme. La prévalence de l’hyperthyroïdie en consultation d’endocrinologie diabétologie dans les centres de notre étude était de 3,3%, la population totale de consultants étant de 9502. Les signes cliniques les plus fréquemment rencontrés dans notre population d’étude étaient : le goitre (87,6%), l’amaigrissement (74,8%), la trémulation (64,6%), les palpitations (64,3%) et la tachycardie (63,1%). Sur le plan biologique, l’anémie était la manifestation la plus fréquente (50%). Les anticorps anti-récepteur de la TSH étaient positifs dans 71,4% des cas, les anticorps anti-thyroperoxydase dans 66,7% des cas et les anticorps anti-thyroglobuline dans aucun cas. Sur le plan évolutif, la majorité de nos patients (67,5%) a été perdue de vue après une durée de traitement variable. Conclusion : L’hyperthyroïdie est relativement fréquente en consultation d’endocrinologie-diabétologie au Bénin et ses manifestations sont très variées.
Mots clés Hyperthyroïdie, Bénin
Pages 12 - 14
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (44)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (72)
  • Ecole Normale Supérieure (23)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (837)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (47)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (790)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1379)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1615)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (136)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (749)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (16)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (68)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (61)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (191)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 912 )
  • Homme (