Publications Scientifiques

[ Article ] Large-scale production of the malaria vector biocontrol agent Romanomermis iyengari (Nematoda: Mermithidae) in Benin, West Africa.

Date de soumission: 10-02-2018
Année de Publication: 2015
Entité/Laboratoire Autres laboratoires
Document type : Article
Discipline(s) : Antomologie & Lutte Antiravageur
Titre Large-scale production of the malaria vector biocontrol agent Romanomermis iyengari (Nematoda: Mermithidae) in Benin, West Africa.
Auteurs ALAVO THIERY BERTRAND CHARLES [1], ABAGLI AYABA ZITA [2],
Journal: MalariaWorld Journal
Catégorie Journal:
Impact factor: 0
Volume Journal: 6
DOI:
Resume Le nématode mermithidae, Romanomermis iyengari, est l’une des alternatives naturelles aux pesticides chimiques pour l’élimination des moustiques. La procédure de production en masse de R. iyengari inclut l’utilisation des petits grains de gravier comme substrat pour la maturation et l’oviposition des nématodes. La technique des grains de gravier donne un excellent rendement en Amérique du Nord. Néanmoins, dans les conditions climatiques de l’Afrique de l’Ouest, cette technique génère relativement moins de nématodes infectieux. Cet article a évalué les potentialités des fibres de noix de coco en remplacement aux grains de gravier en vue d’améliorer les rendements pour la production à grande échelle de R. iyengari au Bénin, Afrique de l’Ouest. Le moustique Culex quinquefasciatus a été utilisé comme hôte pour les nématodes, et les moustiques ont été gorgés à l’aide des poules et coqs. Quatre jours après repas sanguin, les radeaux d’œufs des moustiques sont collectés et transférés dans des bacs contenant 2 litres d’eau chacun. Les larves de moustiques sont nourries avec des croquettes de poisson. Une fois que les larves de moustiques atteignent le stade 2, les nématodes pré-parasitiques (J2) sont versés (3 J2 / Larve de moustique) dans les bacs. Huit jours après infection, les nématodes post-parasitiques sont retirés de l’eau contenant les larves mortes et autres déchets, à l’aide de tamis et d’aiguille fabriqués à cet effet ; deux grammes de ces nématodes post-parasitiques sont déposés dans chaque boîte contenant de petits grains de gravier ou des fibres de noix de coco, et de l’eau propre. Trois heures plus tard, l’eau est retirée, et les boîtes refermées pour être stockées pendant 8 semaines. Au bout de ce temps, l’abondance des J2 est évaluée dans un total de 320 boîtes pour chaque substrat. De plus, l’abondance des J2 a été évaluée 3 à 5 mois après stockage en vue de déterminer l’impact du stockage à long terme sur le rendement en J2. Les résultats ont montré que 2 mois après stockage, 2g de nématodes post-parasitiques (~457 femelles et 583 mâles) ont généré une moyenne de 559 300 ± 6094 J2 et 155 818 ± 4427 J2 par boîte pour les fibres de noix de coco et les grains de gravier, respectivement. Au cours des stockages à long terme, le rendement en J2 au niveau des fibres de coco s’est réduit lentement de 442 180 ± 9322 J2 (trois mois de stockage) à 163 632 ± 12 416 J2 par boîte (cinq mois de stockage). Sur les grains de gravier, le rendement était relativement bas et s’est réduit de 49 812 ± 1200 J2 (trois mois de stockage) à 3046 ± 229 J2 (cinq mois de stockage). Dans les conditions climatiques de l’Afrique de l’Ouest, les fibres de noix de coco ont donné un rendement en nématodes pré-parasitiques nettement supérieur à celui de la technique de grains de gravier. L’utilisation des fibres de noix de coco comme substrat pour les nématodes constitue une avancée significative pour la production à moindre coût du nématode R. iyengari ; ceci facilitera une large distribution de cet ennemi naturel des moustiques pour la lutte contre les vecteurs du paludisme.
Mots clés Nématodes Mermithidae, Romanomermis iyengari, Production à grande échelle, Moustiques, Lutte anti-vectorielle
Pages 43 - 57
Fichier

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (47)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (81)
  • Ecole Normale Supérieure (24)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (877)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (57)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (889)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1429)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1743)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (143)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (787)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (19)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (72)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (72)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (192)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut National Médico Sanitaire ( INMeS) (0)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 994 )
  • Homme (