Publications Scientifiques

[ Article ] Hyperuricemie chez les diabetiques de type 2 à Cotonou : prévalence et facteurs associes.

Date de soumission: 17-02-2018
Année de Publication: 2017
Entité/Laboratoire Unité de Médécine Interne (UMI)
Document type : Article
Discipline(s) : Médécine Générale et interne
Titre Hyperuricemie chez les diabetiques de type 2 à Cotonou : prévalence et facteurs associes.
Auteurs WANVOEGBE FINANGNON ARMAND [1], AGBODANDE KOUESSI ANTHELME [2], ALASSANI ADEBAYO [3], GNINKOUN COMLAN JULES [4], KEREKOU ANNELIE CÉLESTINE [5], AZON ÉPSE KOUANOU ANGÈLE [6],
Journal: Journal de la Société de Biologie Clinique du Bénin
Catégorie Journal: Nationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 27
DOI:
Resume Introduction : Le diabète de type 2 s’inscrit le plus souvent dans le syndrome métabolique qui est fré-quemment associé à l’hyperuricémie. Objectif : Déterminer la prévalence et les facteurs de risque de l’hyperuricémie chez les diabétiques de type 2 à Cotonou. Méthodes : Il s’agit d’une étude transversale, descriptive et analytique qui a consisté à analyser les dossiers des patients diabétiques de type 2 suivis à la Banque d’insuline d’Akpakpa à Cotonou. Cette étude s’est déroulée sur 5 mois (de Mai à Octobre 2014). Résultats : Notre population d’étude est constituée de 157 patients diabétiques de type 2. L’âge moyen de cette population d’étude était de 54,46 ans ± 10,61 avec des extrêmes de 31 et 82 ans. Les femmes étaient majoritaires (55,4%) soit une sex-ratio de 0,80. L’obésité était retrouvée chez 37,6%, 36,3% avaient un surpoids et 26,1% avaient un indice de masse corporelle (IMC) normal. Sur les 157 patients de notre étude, 45 avaient une hyperuricémie soit une prévalence de 28,7%. L’âge (p=0,029) et l’obésité (p=0,004) ont été identifiés comme facteurs de risque de l’hyperuricémie chez nos patients diabétiques. Concernant les complications du diabète, c’est la néphropathie qui est bien corrélée avec la présence de l’hyperuricémie (p=0,026), la prévalence de la néphropathie étant de 32,3% chez les diabétiques ayant une hyperuricémie contre 12,5% chez les diabétiques n’en ayant pas. Conclusion : Le dosage de l’uricémie doit être systématique chez les diabétiques.
Mots clés hyperuricémie, diabète, prévalence, Cotonou
Pages 5 - 9
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (44)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (72)
  • Ecole Normale Supérieure (23)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (834)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (45)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (789)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1376)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1613)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (136)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (748)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (16)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (68)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (61)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (191)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 908 )
  • Homme (