Publications Scientifiques

[ Article ] Evaluation de l’efficacité du nouveau protocole de prise en charge de la malnutrition au CNHU H.K.Maga

Date de soumission: 19-02-2018
Année de Publication: 2015
Entité/Laboratoire Unité de Pédiatrie et Génétique Médicale/Hosp (UPGM)
Document type : Article
Discipline(s) : Pédiatrie
Titre Evaluation de l’efficacité du nouveau protocole de prise en charge de la malnutrition au CNHU H.K.Maga
Auteurs ALIHONOU FLORENCE NATHALIE YACOBA [1], HOUNNOU D’ALMEIDA MARCELLINE SOLANGE EDITH [2],
Journal: West African Journal of Research for Health
Catégorie Journal: Internationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 4
DOI:
Resume Chaque année, 10,9 millions de décès surviennent chez les enfants de moins de cinq ans dont plus de la moitié est attribuée ou associée à la malnutrition. Ces taux élevés de mortalité peuvent être évités par la prévention et par une prise en charge adéquate de la malnutrition aigüe surtout dans sa forme sévère. Objectif: Évaluer le nouveau protocole national de prise en charge de la malnutrition aiguë inspiré de celui de l’OMS et de l’UNICEF au Centre National Hospitalier et Universitaire de Cotonou(CNHU). Méthode d’étude : Il s’agit d’une étude rétrospective comparative et évaluative portant sur 429 enfants malnutris admis dans le service de Pédiatrie du CNHU entre Janvier 2005 et Juillet 2009 dont 282 ont bénéficié du nouveau protocole. Résultats : Le pic de prévalence de la malnutrition globale (aiguë ou modérée) se situe entre l’âge de 6 et 24 mois (72%) et une prédominance relative du sexe féminin (54%). Le taux de guérison a été nettement amélioré, passant de 12% à 50% pour la malnutrition modérée et de 12% à 51% pour la malnutrition sévère. La létalité a été réduite de 50% passant de 11% à 6,5%. Les taux d’abandon et d’échec se sont aussi nettement améliorés passant respectivement de 58% à 28% et 28% à 21% pour la malnutrition modérée et respectivement de 57% à 29% et 20% à 13,5% pour la malnutrition sévère. Le suivi irrégulier des enfants, tant durant l’hospitalisation qu’en ambulatoire ainsi que les fréquentes ruptures de stock d’aliments thérapeutiques ont été les principaux obstacles à la mise en œuvre du protocole. Conclusion : Cette étude nous incite à penser que la mise en œuvre du nouveau protocole a un effet important sur la performance du traitement de la malnutrition aiguë malgré les difficultés rencontrées.
Mots clés Mots clés : prise en charge, malnutrition aiguë, enfant, CNHU/HKM, Bénin
Pages 9 - 12
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (44)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (72)
  • Ecole Normale Supérieure (23)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (834)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (45)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (789)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1376)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1613)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (136)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (748)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (16)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (68)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (61)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (191)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 908 )
  • Homme (