Publications Scientifiques

[ Article ] COMPLICATIONSCHIRURGICALESUROGÉNITODIGESTIVESDESACTESGYNÉCO-OBSTÉTRICAUX:PRISEEN CHARGE ENCHIRURGIESVISCÉRALEETUROLOGIQUEDUCNHU-HKMDECOTONOU

Date de soumission: 26-02-2018
Année de Publication: 2016
Entité/Laboratoire Unité de Chirurgie Vicérale "B" (UCV)
Document type : Article
Discipline(s) : Chirurgie
Titre COMPLICATIONSCHIRURGICALESUROGÉNITODIGESTIVESDESACTESGYNÉCO-OBSTÉTRICAUX:PRISEEN CHARGE ENCHIRURGIESVISCÉRALEETUROLOGIQUEDUCNHU-HKMDECOTONOU
Auteurs VIGNON KOSSI CYPRIEN [1], NATTA N'TCHA N'DOME HABIB [2], MEHINTO Marlène [3], MEHINTO KUASSI DELPHIN [4], HODONOU FRED [5],
Journal: JOURNAL AFRICAIN DE CHIRURGIE DIGESTIVE
Catégorie Journal: Africaine
Impact factor: 0
Volume Journal: 16
DOI:
Resume But: Exposer les aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques des complications chirurgicales uro-génito-digestives des actes gynéco-obstétricaux. Matériel: A partir d'une étude rétrospective de Janvier 2009 à Décembre 2013, 34 dossiers de patientes prises en charge en chirurgies viscérale et urologique du CNHU de Cotonou, pour 40 cas de complications chirurgicales uro-génito-digestives par actes gynéco-obstétricaux ont été analysés. Résultats: La fréquence était de 8 cas/an. L'âge moyen était de 30,9 ans. Ces complications survenaient essentiellement après interventions par voie abdominale (21 patientes ; 61,8%). Elles étaient génitales (18 cas ; 45%), digestives (12 cas ; 30%), urologiques (9cas ; 22,5%) et uro-génitale (1 cas ; 2,5%). Le délai moyen d'apparition des symptômes était de 6 jours. Les 37 cas de lésions observées chez les 31 opérées (91,2%) étaient dominées par la perforation utérine (6 cas) et l'abcès du Douglas (5 cas) respectivement pour les complications génitales et digestives alors que les lésions urologiques étaient : section urétérale (3 cas), ligature urétérale (3 cas), plaie urétérale partielle (2 cas) et plaie vésicale (1cas). Les gestes opératoires les plus réalisés ont été une hystérorraphie (11 cas), une évacuation d'abcès du Douglas (5 cas) et une réimplantation urétéro-vésicale (5 cas). L'évolution a été favorable chez 32 patientes (94,1%). La mortalité était de 5,9% et la durée moyenne d'hospitalisation, de 27,7 jours. Conclusion: Les complications chirurgicales uro-génito-digestives des actes gynéco-obstétricaux étaient relativement fréquentes et survenaient essentiellement par voie abdominale. L’évolution était surtout favorable.
Mots clés Complications uro-génito-digestives; Actes gynéco-obstétricaux; Réimplantation urétéro-vésicale.
Pages 2070 - 2076
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (47)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (81)
  • Ecole Normale Supérieure (24)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (877)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (57)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (889)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1429)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1744)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (143)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (787)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (19)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (72)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (75)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (192)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut National Médico Sanitaire ( INMeS) (0)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 994 )
  • Homme (