Publications Scientifiques

[ Article ] Toxidermies chez les nouveaux patients tuberculeux à Cotonou, Bénin.

Date de soumission: 18-03-2018
Année de Publication: 2016
Entité/Laboratoire Unité de Dermatologie(UD)
Document type : Article
Discipline(s) : Dermatologie
Titre Toxidermies chez les nouveaux patients tuberculeux à Cotonou, Bénin.
Auteurs Atadokpede Felix [1], Adégbidi H. [2], Koudoukpo Christiane [3],
Journal: Journal de la société de biologie clinique du Bénin
Catégorie Journal: Nationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 25
DOI:
Resume Introduction : L’utilisation des médicaments antituberculeux peut occasionner des effets indésirables cutanés. L’incidence et la sévérité de ces réactions cutanées aux médicaments antituberculeux sont rarement rapportées en Afrique. L’objectif de cette enquête était d’étudier les toxidermies aux médicaments antituberculeux chez les nouveaux patients tuberculeux à Cotonou. Méthode : Une étude descriptive prospective a été réalisée en 2011 chez les nouveaux patients tuberculeux. Tous les nouveaux patients tuberculeux traités par médicaments antituberculeux ayant une toxidermie ont été inclus. Le diagnostic de toxidermie a été fait grâce à l’examen clinique et aux critères diagnostiques de la pharmaco-vigilance française. Les données ont été analysées avec le logiciel Epi data. Résultats : L’incidence des toxidermies était de 4,7%. Le sex-ratio était de 0,52. Dix-sept patients sur 32 étaient coinfectés par le VIH et la tuberculose. Chez 79,1% des patients, les toxidermies sont apparues à la phase intensive du traitement antituberculeux. Il s’agissait de toxidermies bénignes dans la majorité des cas. Le délai moyen de survenue des toxidermies était inférieur à 21 jours chez 26 patients sur 32. Les médicaments antituberculeux incriminés étaient l’isoniazide et la rifampicine dans 23 cas sur 32. Les formes cliniques les plus fréquentes étaient prurit (n=12), acné (n=5), exanthème maculopapuleux (n=3). L’arrêt du traitement antituberculeux a été nécessaire dans 3 cas. Conclusion : L’incidence des toxidermies aux antituberculeux était faible à Cotonou. L’isoniazide et la rifampicine étaient les médicaments les plus incriminés.
Mots clés toxidermies; médicaments antituberculeux; tuberculose; Bénin
Pages 36 - 40
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (44)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (72)
  • Ecole Normale Supérieure (23)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (834)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (45)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (789)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1376)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1613)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (136)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (748)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (16)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (68)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (61)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (191)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 908 )
  • Homme (