Publications Scientifiques

[ Article ] Devenir des enfants porteurs de cardiopathies congénitales récusées pour la chirurgie cardiaque ou le cathétérisme interventionnel, Cotonou, Bénin.

Date de soumission: 10-02-2019
Année de Publication: 2018
Entité/Laboratoire Unité de Soins d'Enseignement et de Recherche en Cardiologie (USERC)
Document type : Article
Discipline(s) : Système Cardiovasculaire et respiratoire
Titre Devenir des enfants porteurs de cardiopathies congénitales récusées pour la chirurgie cardiaque ou le cathétérisme interventionnel, Cotonou, Bénin.
Auteurs ADJAGBA MAHOUNA PHILIPPE DOTOU [1],
Journal: Journal de la Société de Biologie Clinique du Bénin
Catégorie Journal: Nationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 1
DOI:
Resume Contexte : Les cardiopathies congénitales constituent un problème majeur de santé publique et leur correction, un défi dans les pays en développement. Devant l’impossibilité d’accès local à une cure chirurgicale, le transfert à l’étranger reste le seul recours avec un retard à la prise en charge et un taux de récusation élevée. Objectifs : Décrire le devenir des enfants porteurs de cardiopathies congénitales récusées. Méthodes : Etude transversale descriptive et analytique, ayant inclus les enfants de moins de 15 ans, récusés pour correction de cardiopathies congénitales entre 2006 et 2016. Les données cliniques, paracliniques et évolutives ont été recueillies à partir des dossiers médicaux. Une réévaluation clinique et échocardiographique a été faite sur convocation des enfants. Résultats : Sur 376 dossiers soumis, 48 dossiers ont été récusés soit 12,76%. 44 patients ont été inclus dans l’étude. L’âge moyen des enfants au diagnostic de la cardiopathie et le sex-ratio étaient respectivement de 2,47±3,98 ans et 1,3. La soumission des dossiers a été faite en moyenne à 0,82± 0,5 mois après le diagnostic. La récusation est faite en moyenne à 1,42±2,13 mois après soumission. Les motifs étaient : cardiopathies complexes (40,91%), l’HTAP sévère ou syndrome d’Eisenmenger (25%) et les comorbidités (34,09%). Après récusation, 72,73% des patients n’avaient plus aucun suivi médical. La mortalité après récusation était de 25% chez les récusés (31,25% des patients non suivis versus 8,33% des patients suivis, p= 0,24). A la réévaluation réalisée chez 31 patients, 93,55% étaient hypotrophes, 67,74% dyspnéiques et 32,26% cyanosés. Le diagnostic échographique était concordant à l’initial chez 58,06%. Les porteurs de syndrome d’Eisenmenger représentaient 71%. Trois patients initialement récusés pour hypotrophie sévère sont devenus opérables. Conclusion : Le pronostic des cardiopathies récusées est péjoratif en l’absence de suivi. La correction locale des cardiopathies et le suivi médical permettra d’améliorer le pronostic des cardiopathies congénitales.
Mots clés cardiopathies congénitales, récusation, devenir.
Pages 80 - 85
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (44)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (72)
  • Ecole Normale Supérieure (23)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (835)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (45)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (789)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1376)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1613)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (136)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (748)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (16)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (68)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (61)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (191)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 908 )
  • Homme (