Publications Scientifiques

[ Article ] PROFIL EPIDEMIOLOGIQUE ET DEVENIR DES BRULES GRAVES A L’UNITE DES GRANDS BRULES DU CENTRE NATIONAL HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HUBERT KOUTOUKOU MAGA DE COTONOU

Date de soumission: 10-02-2020
Année de Publication: 2019
Entité/Laboratoire
Document type : Article
Discipline(s) :
Titre PROFIL EPIDEMIOLOGIQUE ET DEVENIR DES BRULES GRAVES A L’UNITE DES GRANDS BRULES DU CENTRE NATIONAL HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HUBERT KOUTOUKOU MAGA DE COTONOU
Auteurs HOUNKPE PIERRE-CLAVER [1], Akpadjan Fabrice [2], AHOUNOU Ernest [3], Whannou P [4], ADEGBIDI HUGUES DANIEL GBADEBO [5], ATADOKPEDE AGBOMENOU FÉLIX [6],
Journal: Journal de la Société de Biologie Clinique du Bénin
Catégorie Journal: Nationale
Impact factor: 0
Volume Journal: 32
DOI:
Resume Introduction : Les accidents de brûlure sont un véritable fléau mondial plus particulièrement dans les pays à revenus faibles qui comptent 95% de l’ensemble des brûlés. L’Unité des Grands Brûlés du CNHU-HKM de Cotonou est un service de référence pour la prise en charge des brûlés graves. Objec-tif : L’objectif de cette étude était de décrire les aspects sociodémographiques, cliniques et évolutifs des patients suivis dans cette unité pour brûlure grave. Patients et méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective ayant inclus tous les patients suivis dans l’Unité des Grands Brûlés depuis sa création en Septembre 2011 jusqu’en Juin 2017 pour brûlure grave. Les données ont été extraites des dossiers patients, saisies et analysées au logiciel épi-info. Résultats : 246 dossiers de brûlure grave ont été sélectionnés. La moyenne d'âge était de 24,52ans avec des extrêmes de 01mois 80ans. Les patients âgés de 20 à 39ans représentaient 39,4%. On notait une prédominance masculine avec un sex ratio de 1,1. La brûlure thermique était la plus fréquente (93,5%). La plupart des patients avaient un niveau socio-économique bas et vivaient en ville. L'essence était l'agent causal principal retrouvé dans 35% des cas. La face et le cou étaient les zones les plus touchées et 85% des patients avaient une surface corporelle brûlée supérieure à 20% de la surface corporelle totale. 72% des patients présentaient des lésions de 2ème degré profond et de 3ème degré. La durée moyenne de séjour était de 34,77 jours et le taux de décès était de 32,9%. Conclusion : La brûlure grave est fréquente au Bénin. Leur survenue est étroitement liée au faible niveau socioéconomique et au commerce informel de l’essence. La mor-talité reste élevée.
Mots clés Brûlure grave, niveau socio-économique bas, essence, mortalité
Pages 68 - 73
Fichier (PDF)

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (15)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (18)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (16)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (47)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (81)
  • Ecole Normale Supérieure (24)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (876)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (57)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (888)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (1429)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (1743)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (143)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (786)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (19)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (72)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (72)
  • Institut National de l'Eau (INE) (13)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (192)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (4)
  • Institut National Médico Sanitaire ( INMeS) (0)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (51)

Publications par sexe

  • Femme( 994 )
  • Homme (