Publications Scientifiques

[ Article ] KYSTE OSSEUX ESSENTIEL TRAITE PAR INJECTION DE NANOPARTICULES D’HYDROXYAPATITE : A PROPOS D’UN CAS

Date de soumission: 15-01-2021
Année de Publication: 2020
Entité/Laboratoire
Document type : Article
Discipline(s) :
Titre KYSTE OSSEUX ESSENTIEL TRAITE PAR INJECTION DE NANOPARTICULES D’HYDROXYAPATITE : A PROPOS D’UN CAS
Auteurs CHIGBLO SÈGLA PASCAL ERIC [1], AMOSSOU Labissi François [2], GOUKODADJA OSWALD [3], MADOUGOU SOUMAÏLA [5], HANS-MOEVI AKUE KPAKPOVI C. I. ARISTOTE [6], PADONOU ADEBOLA [4],
Journal: Journal de la société de biologie clinique du Bénin
Catégorie Journal:
Impact factor: 0
Volume Journal: 35
DOI:
Resume Introduction : Le kyste osseux essentiel (KOE) est une lésion osseuse bénigne à localisation centrale métaphysaire. Il intéresse l’enfant et a une certaine tendance à la guérison avec la maturité osseuse. La fracture pathologique est un mode de révélation. Nous en rapportons un cas traité par substituts osseux. Observation : Un enfant de 11 ans est traité, pour fracture récidivante sur kyste osseux essentiel, par vidange du liquide de la cavité kystique, curetage de la membrane péri-kystique, injection de gel de nanoparticules d’hydroxyapatite et immobilisation complémentaire. La consolidation et l’indolence étaient obtenues en 30 jours, avec reprise des jeux à 6 semaines. Le dernier recul était de sept ans. Discussion : L’atteinte humérale est la plus fréquente des KOE, avec une prédominance masculine. Leur traitement n’est pas systématique. Plusieurs traitements sont proposés : curetage du kyste avec ou sans comblement, injection de corticoïdes, décompression du kyste par drainage continu, mais les récidives sont fréquentes. L’utilisation du gel de Nanoparticules d’hydroxyapatite a permis une indolence rapide avec une reprise précoce des jeux et affranchi de la morbidité des greffons iliaques et des allogreffes, mais aussi des infections sur décompression. Le suivi radiologique confirme l’évolution naturelle du KOE ainsi que la biodégradation du gel de nanoparticules. Conclusion : Cette technique, très peu invasive, apparaît fiable et dénuée de complications. L'utilisation du gel de nanoparticules a évité la survenue d'une récidive et a permis d'éviter la prise d'autogreffe.
Mots clés kyste osseux essentiel - humérus - fracture pathologique - nanoparticules d’hydroxyapatite.
Pages 48 - 50
Fichier

Publications par entité

  • Centre de Formation et de Recherche en matière de Population (CEFORP) (0)
  • Centre Interfacultaire de Formation et de Recherche en Environnement pour le Développement Durable (CIFRED) (0)
  • Chaire Internationale en Physique Mathématique et Applications (CIPMA-Chaire UNESCO) (0)
  • Ecole Doctorale Pluridisciplinaire <<Espaces, Culture et Développement>> (0)
  • Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM) (0)
  • Ecole Nationle d'Economie Appliquée et de Management (0)
  • Ecole Normale Supérieure (0)
  • Ecole Polytechnique d'Abomey-Calavi (EPAC) (0)
  • Faculté de droit et de Science Politique (FADESP) (0)
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLASH) (0)
  • Faculté des Lettres, Langues, Arts et Communications (FLLAC) (0)
  • Faculté des Sciences Agronomiques (0)
  • Faculté des Sciences de la Santé (FSS) (0)
  • Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) (0)
  • Faculté des Sciences et Techniques (FAST) (0)
  • Faculté des Sciences Humaines et Sociales (FASHS) (0)
  • Institut de Formation et de Recherche en Informatique (IFRI) (0)
  • Institut de Géographie de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement (IGATE) (0)
  • Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques (IMSP) (0)
  • Institut National de l'Eau (INE) (0)
  • INSTITUT NATIONAL DE LA JEUNESSE DE L’EDUCATION PHYSIQUE ET SPORT(INJEPS) (0)
  • Institut National des Métiers d'Art d'Archéologie et de la Culture (INMAAC) (0)
  • Institut National Médico Sanitaire ( INMeS) (0)
  • Institut Régional de Santé Publique (IRSP) (0)

Publications par sexe

  • Femme( 1400 )
  • Homme (